aktuell news head fr

tansania report streifzug inhaltTanzanie : en balade

Cette femme est inépuisable. A peine ren-trée de ses vacances dans la civilisation qu’elle se prépare à retourner en Tanzanie pour visiter des villages reculés.

Elle se tient devant son carrosse surchargé. Une étincelle dans les yeux. Il est temps pour elle et son équipe de repartir dans la savane. « Notre voyage nous emmène au-travers des magnifiques régions montagneuses de l’arrière-pays jusqu’au lac Victoria. Nous toucherons quelques 20 000 élèves d’écoles primaires et secondaires et 1000 adultes dans 19 villages. Nous projetons des films et distribuons des magasines chrétiens pour enfants, des Évangiles de Jean et des Bibles. »

De croque-mitaines à père
Ils arrivent à Wairo, un village visité seulement par les serpents et les hyènes. « Nous sommes déjà venus ici l’an dernier. Quelques habitants ont accepté Jésus. Je suis curieuse de voir ce qu’ils sont devenus. » Tabea est accueillie par le chef du village. Il raconte qu’il a lu dans l’Évangile de Jean que celui qui croit en Jésus ne mourra pas éternellement. Alors il a cherché le pasteur parce qu’il voulait avoir exactement cela ; et a donné sa vie à Jésus.

Entretemps, il a vu ses enfants, qui jusque-là se terraient loin de lui parce qu’il rentrait souvent soûl à la maison, courir à sa rencontre avec joie.

De la polygamie à la monogamie
A Mtandika, Tabea tombe sur un vieux Maasaï devenu chrétien depuis quelques temps. « Cet homme ne vit désormais plus qu’avec une seule de ses deux femmes, mais prend soin de la seconde et de leurs enfants. L’atmosphère de sa hutte est étonnement différente que partout ailleurs, caractérisée par un lien de cœur entres jeunes et vieux. Au milieu du grouillement familier se tient le vieil homme, fier, avec sa Bible en main. Rayonnant. »

Des projections et des nouveaux convertis
Au crépuscule, sur la place du village. L’équipe installe le projecteur avec en toile de fond, des grillons et des oiseaux qui chantent, et des gens qui bavardent. « Nous présentons le film Jésus et d’autres comme Fireproof, Courageous ou Faith like Potatoes. Cela conduit régulièrement à ce que des spectateurs embrassent la foi chrétienne. Dans les écoles secondaires, c’est notre film « Gifted Hands » qui fait fureur. A Iringa, presque tous les élèves ont fait une rencontre avec Jésus. La suite viendra confirmer l’authenticité de la chose quand les pédagogues pourront témoigner des changements positifs de ces enfants. »

Wangi, village de brousse. Juste derrière le bar, le son monté à fond du film Jésus couvre les braillements étouffés et les tintements des verres. De toute évidence avec des effets euphorisants. En tout cas, dix jeunes hommes invitent Jésus dans leur vie. Cinq d’entre eux viennent voir l’équipe dès le lendemain. Ils veulent en savoir plus sur ce qui les attend : une vie avec Jésus… et sans alcool. Leur soif est indéniable, mais cette fois… pour Jésus.

Le bilan de Tabea sur leur ballade particulière : « J’aime ramasser le butin parmi les gens. Cela me rend heureuse, lorsque nous revenons sur les lieux de notre mission, de voir comment ces jeunes convertis ont été radicalement transformés par Jésus-Christ. »