Madagaskar Vor dem Hungertod
15. Décembre 2021

Face à la faim

MADAGASCAR
La situation au sud de Madagascar est dramatique. Dans certaines régions, il n’a plus plu depuis trois ans. Les récoltes s’épuisent et les cours d’eau s’assèchent.

Des enfants avec que la peau sur les os et des mamans désespérées. Cette image n’est pas situation isolée à Madagascar, car 1.5 moi de personnes, principalement des femmes et des enfants, souffrent quotidiennement de faim et de soif. Des milliers de personnes ont parcouru de grandes distances à pied pour trouver de la nourriture. La faim, la soif et l’épuisement les accompagnent en permanence. Ces épreuves se terminent pour les jeunes enfants souvent par la mort.

Accompagnés d’une doctoresse, deux de nos missionnaires ont visité plusieurs centres d’une ONG au sud de l’île pour apporter une aide sous forme de nourriture et de relation d’aide. Les enfants sous-alimentés sont auscultés par la doctoresse et soignés. Chaque jour, des centaines de mamans sont approvisionnées en lait en poudre et nourriture.

Mais à côté de cette souffrance, il y a aussi quelques lumières. Aina en est une. En juin, il est arrivé au centre d’Ambossary, au bord de la mort. Grâce à notre aide alimentaire, sa vie n’est plus en danger et il reprend gentiment des forces.

Ensuite, notre collaboratrice s’est rendue à la prison de Fort Dauphin. Les détenus doivent en grande partie compter sur leur famille pour se nourrir. C’est donc particulièrement difficile pour ceux qui n’ont personne vers qui se tourner. Il y a peu, trois détenus sont morts de faim. Le directeur de la prison n’a pas seulement autorisé nos missionnaires à distribuer de la nourriture et des soins médicaux, mais aussi à partager la Bonne Nouvelle et à prier pour eux.

Madagaskar Vor dem HungertodMadagaskar Vor dem Hungertod


S'informer

Tout engagement commence par l'information. Nous avons plusieurs offres gratuites pour vous, numériques et imprimées. Restez à tout moment à jour.

Slogan Footer
Sprachwahl DE / FR / EN