13. Juin 2022

Changement de perspective

ÉTHIOPIE
Un simple changement de perspective le rend possible : nous commençons à voir ce qui, autrement, nous resterait caché.

Notre partenaire éthiopien, l‘Ethiopian Full Gospel Believers‘ Church, impressionne par sa forte croissance et son dynamisme spirituel. En plus de 50 ans d‘existence, un groupe d‘étudiants s‘est transformé en un mouvement d‘églises comptant plus de six millions de membres. Un changement de perspective, de l‘angle large d‘une observation globale à une vue détaillée, laisse entrevoir les défis qui doivent être surmontés chaque jour et en de nombreux endroits. Deux baptêmes offrent l‘occasion de ce changement de perspective.

Baptêmes dans un abreuvoir à bétail

Région de Gambella, à l‘extrême ouest du pays. Sur le lieu des baptêmes, un bassin de collecte des eaux de pluie, utilisé principalement comme abreuvoir pour le bétail, plus de 60 baptisés se succèdent. La température de l‘air de 44°C rend le « bain » attrayant à court terme, mais pas la qualité de l‘eau. 25 autres jeunes chrétiens ne peuvent pas être présents, car ils manqueraient la distribution quotidienne de denrées alimentaires de base dans le camp de l‘ONU. Une autre occasion de baptêmes doit être trouvée pour eux.

Le pasteur David, fraîchement ordonné, apporte une contribution essentielle à ce développement spirituel à Gambella. Il a fondé quatre églises filles et s‘en occupe. Mais avec la croissance viennent les douleurs de la croissance. David passe des heures à marcher pour se rendre dans ces églises. À la longue, le travail n‘est pas réalisable de cette manière. Une moto aiderait. Et puis, il y a la question des bâtiments d‘églises. Le pasteur Lako, le président de ce mouvement pentecôtiste éthiopien, supplie ACP de l‘aider à construire. Je promets d’emporter ces demandes avec moi.

Baptêmes chez les semi-nomades

Omorate dans le sud-ouest de l‘Éthiopie. Les conditions de vie de ces semi-nomades sont nettement plus simples encore que celles de Gambella. La sécheresse persistante complique la vie déjà difficile de ce peuple de bergers. Mais ici aussi, il y a des signes de vie spirituelle. L‘année dernière, un évangéliste d‘Omorate a travaillé pendant un certain temps parmi les bergers, jusqu‘à ce que le manque d‘argent le contraigne à abandonner. Mais ici aussi, il y a une lueur d‘espoir : quelques dizaines de personnes veulent se faire baptiser.

Il n‘y a pas de vêtements spéciaux pour le baptême. Ce serait un luxe inabordable. Cela n‘enlève rien à l‘enthousiasme de la nouvelle vie avec Jésus. Et comme à Gambella, il y a ici un grand besoin d‘aide. On voit clairement, entre autres, la nécessité d‘une assistance pastorale durable. La croissance spirituelle n‘est guère possible par une assistance à distance. Desalegn se fait le porte-parole : « Nous avons besoin d‘un pasteur et d‘un toit pour nos réunions. S‘il vous plaît, aidez-nous ». Les propres moyens suffisent à peine pour survivre, et encore moins pour investir. Toujours est-il que le jour du baptême, chacun peut se rassasier. Nous apportons les moyens nécessaires pour cela. Mais un changement à long terme, englobant l‘ensemble de la situation, reste une tâche ouverte.



S'informer

Tout engagement commence par l'information. Nous avons plusieurs offres gratuites pour vous, numériques et imprimées. Restez à tout moment à jour.

Slogan Footer
Sprachwahl DE / FR / EN