mongoleiUebersicht fr

mongolei2 slSous les tentes de Gengis Khan

Les conditions de vie difficiles et le manque de perspectives d’avenir poussent les populations à rechercher un avenir meilleur dans la capitale. Ils viennent grossir les énormes bidonvilles sur les collines d’Oulan-Bator. Chômage, alcoolisme et déchéance rampante en sont les conséquences.

Comme à l’époque de Gengis Khan, beaucoup de Mongols vivent aujourd’hui dans des yourtes traditionnelles et parcourent à cheval avec leurs troupeaux un pays immense en grande partie inhabité. La Mongolie est 40 fois plus grande que la Suisse, mais ne compte que 2.5 millions d’habitants.

Depuis l’ouverture de la Mongolie, ACP y travaille – tout d’abord seul et depuis 1999 en collaboration avec les organisations partenaires CLAIM et Asian Outreach. ACP soutient trois centres pour sans-abri où les gens sont préparés à réintégrer la vie active. L’achat d’une maison d’hôtes et ses annexes pour entreprises artisanales offre du travail et des places d’apprentissages, et participe à l’autofinancement des projets humanitaires. D’autres projets agricoles et sociaux viennent étoffer l’offre d’entraide. Des containers de biens humanitaires sont expédiés vers la Mongolie régulièrement.

Les églises locales sont soutenues grâce au Church Empowerment Program (CEP).