moldauNotleidende fr

moldau3 seniorenheim slLe foyer pour aînés Sarepta

Elle frappe – rien ne se passe. Inquiète, la visiteuse regarde par la fenêtre et voit son amie couchée sur le sol de la cuisine, presque morte de froid. Elle n’avait plus d’argent pour acheter du bois pour le feu. Un cas parmi tant d’autres chez les personnes âgées dont les enfants sont partis à l’étranger, abandonnées à une pauvreté inimaginable. EUR 20.- de pension par mois dans un pays où les prix de la nourriture sont les mêmes qu’en Europe Occidentale ne suffisent pas pour survivre.

A Sarata Galbena, nous avons construit un hôme pour personnes âgées. Un peu moins de 50 personnes peuvent y passer leurs derrnières années dans la dignité, sans se soucier du pain quotidien.

Reconnaissance sous la forme poétique
La plupart des résidents ont un long chemin de souffrance inimaginable derrière eux. Une vieille dame l’a formulé en vers : « Les personnes âgées, délaissées par la société, sont vues comme des objets dont la date d’expiration est dépassée. Ils ont survécu à la détresse et la misère et expérimenté la solitude. Mais ce sont des êtres vivants – avec des sentiments, des rêves et se languissent de l’amour. Maintenant, ils peuvent se rencontrer, rire ensemble et se réchauffer les cœurs l’un de l’autre. »