marokkoUebersicht fr

marokko2 slTemps dûrs pour les Chrétiens

Depuis 2010, les conditions se sont durcies à l’encontre des chrétiens au Royaume du Maroc. Un mouvement d’église de maison a été démantelé par l’administration, les missionnaires étrangers ont été expulsés et les rencontres de plus de 20 personnes sont interdites.

Les musulmans marocains qui se convertissent à Christ sont considérés comme des criminels par la police. Le Coran est très sévère à l’égard des apostats ; et détourner quelqu’un de l’islam est pire que l’assassiner. A cela s’ajoute le rejet de la famille et des amis. Donner un nom musulman à ses enfants est ici obligatoire – y compris pour les chrétiens et les berbères.
ACP est actif au Maroc depuis 2002. Tout à commencer par le lancement d’un jardin d’enfant à Marrakech toujours en activité. Aujourd’hui, nous dirigeons un centre de formation pour femmes, soutenons l’évangélisation et l’implantation d’églises, la formation des responsables et élaborons du matériel pour la formation de disciples.