libanonNotleidende fr

libanon3 schule slApprendre pour l’avenir

Retourner en Syrie analphabètes ?
La vie dans les camps de réfugiés est monotone, ennuyeuse et sans perspective. La promiscuité des lieux d’hébergements ne permet pas aux enfants de s’épanouir conformément à leur âge. Et les risques de retourner en Syrie analphabète après des années passées dans les camps de réfugiés ne sont guère en encourageants.

Des écoles pour les enfants de réfugiés
Durant l’été 2013, le CACP a démarré une première école sur la côte méditerranéenne. Le programme régulier et les cours rendent le quotidien des enfants de réfugiés plus supportable, réveillent l’espoir et stimule l’intelligence. Les enseignantes et enseignants sont syriens et suivent le plan d’étude syrien afin que les enfants ne soient pas perdus le jour où ils peuvent retourner chez eux. Et peut-être qu’un jour, ils pourront étudier à l’université.

Actuellement, nous nous occupons de 160 enfants. Les neufs enseignants à plein temps ainsi que quelques collaborateurs – tous réfugiés syriens - touchent un salaire qui leur permet de ne plus dépendre de l’aide extérieure. Les coûts du projet se montent à EUR 10 000.- par mois.

Récemment, une autre école a été ouverte dans la plaine de la Bekaa.