kosovoUebersicht fr

Notes de gaieté au Kosovo

Durant la guerre de Yougoslavie dans les années 90, il est resté à Pristina pour s’occuper des quelques chrétiens sur place, au risque de sa vie.

Artur Krasniqi a rassemblé depuis une communauté chrétienne vivante et propose avec son équipe un travail exceptionnel parmi les sans-abris, les Roms, les enfants et les musulmans. ACP soutient à Pristina Artur, son épouse et quelques collaborateurs.

Service de garde
Les services de garde avec jardins d’enfants sont devenus, à Pristina, une attraction. Car l’épouse d’Artur les gère de manière tellement professionnelle que des parents de toute la ville veulent lui confier leurs enfants.

Magasins seconde-main
ACP fournit des habits de seconde-main à la communauté. Une partie est directement redistribuée aux personnes qui en ont besoin, et une autre va renouveler l’assortiment de trois magasins de seconde-main. Ce sont ainsi des places de travail pour les chômeurs kosovars qui sont créées, ce qui leur permet de remettre un peu d’ordre dans leur vie. Avec les revenus de la vente, on finance des projets humanitaires dans le pays.

Evénements pour enfants
Chaque samedi, une centaine d’enfants s’entasse dans le local de l’église pour jouer, passer du bon temps et entendre des histoires de la Bible. Le groupe grandit. Des camps sont organisés chaque année pour les enfants dont les parents, malgré leur travail, ne peuvent pas offrir de vacances à leur progéniture. Durant ces camps d’été, les enfants peuvent simplement être des enfants.

Implantation d’églises
Une équipe de l’église kosovare parcourt le pays, fait de l’évangélisation et implante des églises.

Les équipes de travail au Kosovo sont petites, mais les gens s’investissent avec passion dans leur mandat. Ils mettent ainsi quelques notes de gaieté dans le quotidien plutôt triste et désespéré du pays.