kambodschaNotleidende fr

kambodscha3 bank sl

La banque alternative

Des prêts en nature : riz, buffles domestiques et poissons
Celle qu’on appelle « la Banque de riz et d’animaux » fournit des semences et des animaux. Les agriculteurs remboursent sur leurs récoltes le double de la quantité du capital de départ emprunté à la banque. Pour les buffles, chaque deuxième veau appartient à la banque. Le même principe s’applique pour les poissons. De cette manière, la banque fonctionne toujours avec un capital « neuf » qu’elle peut prêter à d’autres agriculteurs.

Un effet avant-après impressionnant
La banque de riz et d’animaux a déjà aidé à ce jour des centaines de familles à se créer un moyen de subsistance. Cela produit d’énormes changements sociaux.

Le village d'Angkor Sor
Ce village de la province de Prey Veng est un exemple de comment une aide globale peut changer une société. A l’origine, toute la population vivait de mendicité et de vols. Une famille est venue à Christ et toutes leurs valeurs et idéaux ont été chamboulés. Avec cette famille, un petit projet agricole a été mis sur pied, avec d’importantes conséquences. Les changements positifs évidents ont amenés tout le village – à l’exception d’une famille – à la foi en Jésus-Christ. Toujours à l’exception de cette famille-là, aujourd’hui toutes gagnent leur vie grâce à l’agriculture. Là où le taux de criminalité atteignait des sommets, la paix règne aujourd’hui dans la région. Le village et ses habitants sont totalement transformés. Tout est « propre en ordre ».