weissrusslandNotleidende fr

Collage Weisrussl. RehaLibres et heureux

Le taux de rechute dans le programme étatique est malheureusement extrêmement élevé. Car il n’est pas suffisant de traiter les symptômes extérieurs. Les vides intérieurs doivent être remplis, la futilité de la vie doit être rencontrée. Si cela n’est pas traité, l’attirance des produits n’est jamais très loin, lorsque se pointe même le plus petit des défis.

Dans le centre de réhabilitation chrétien, la prise en charge des dépendants passe par un seuvrage physique, avant de mettre sur la table les causes de la dépendance. La foi chrétienne joue ici un rôle prépondérant. Dans de multiples entretiens, temps de prière et bases bibliques, on construit des fondements nouveaux et durables.

La vie d’un junky est dure – et la désintoxication l’est tout autant. En se levant tôt, chacune des cinq heures de travail physique et spirituel du matin et de l’après-midi leur apprennent à s’occuper de façon utile et leur donne une structure normale à leurs journées. Ils restent neuf mois au centre. Les six mois suivants, ils sont peu à peu réintroduits dans un quotidien, à l’extérieur des murs protecteurs du centre.

Plus de 1000 hommes et femmes ont suivi le programme depuis 2002. La plupart avec succès. Aujourd’hui, ce sont des gens heureux, capables de résoudre leurs problèmes sans produits extérieurs. Beaucoup d’entre eux sont devenus des membres fiables et engagés de l’église.