aktuell news head fr

BiH KW44

Indochine : après la sécheresse, les inondations

En mai 2020, notre partenaire en Asie du sud-est nous informait de récoltes perdues et mêmes de personnes tuées par des typhons. Les mois suivants, la sécheresse a sévi dans toute l’Indochine, du Myanmar au Vietnam en passant par la Thaïlande, le Laos et le Cambodge : perte de récolte et pénurie de nourriture.

Cinq mois plus tard, orages, pluies torrentielles et inondations massives continuent de provoquer des pertes de récoltes, de vies, de logements et abris.

Au Laos, on parle des pires inondations depuis 42 ans. Rien que pour le district de Sepone, 869 familles de 21 villages sont affectées par les inondations, et 1973 hectares de cultures sont recouverts par les flots. De nombreuses personnes ont perdu leurs possessions. Et parmi eux, beaucoup de chrétiens qui par endroits souffrent aussi de persécutions.

En Thaïlande, la population de 28 provinces fait face aux inondations. Et en même temps, des milliers de villageois chrétiens sont déplacés par les affrontements entre militaires du Myanmar et groupes ethniques armés. Une situation que la proximité des élections du 8 novembre ne va pas arranger. Sans oublier le COVID-19 qui continue de frapper silencieusement.

Du Cambodge nous avons reçu des photos dramatiques accompagnées de de cet appel : « Priez pour notre peuple ».

« Malgré cette série de catastrophe, l'Église d'Indochine n'est pas brisée pour autant », écrit un collaborateur. « Nous sommes restés debout et concentrés sur ce que Dieu veut faire ».

Notre partenaire en Indochine est à l’œuvre sur le terrain avec le soutien d’ACP tant matériellement que spirituellement,