aktuell news head fr

News KW4 AWP web

Action Paquets de Noël : pas sur la liste

La saison de Noël est déjà derrière. Et alors que chez nous le quotidien a repris ses droits et que l’ambiance est retombée, ce Noël restera gravé dans le cœur de certaines personnes. Pour celles-ci, recevoir un paquet, ou même des gens, ne va pas forcément de soi.

Mais grâce aux forces réunies de quatre organisations humanitaires chrétiennes en Suisse, de centaines d’entreprises, de sociétés, d’églises et d’écoles, ainsi que de milliers de personnes, ces gens ne sont pas repartis pour la nouvelle année les mains vides. Quelques 107'300 cadeaux ont été emballés rien qu’en Suisse, rassemblés, expédiés, puis distribués en Europe de l’Est. C’est presque 7'000 de plus que l’an dernier ! 35 semi-remorques ont été nécessaires pour transférer la précieuse marchandise vers la Moldavie, la Roumanie, la Bulgarie, l’Albanie, la Serbie, le Bélarus et l’Ukraine.

Et pour sa première participation, la contribution d’ACP Autriche s’est élevée à 4'000 paquets destinés à la Bosnie. ACP Italie a, quant à elle, préparé et distribué 2'634 cadeaux aux Italiens les plus démunis. Nous sommes enthousiasmés par l’ampleur qu’a pris l’Action Paquets de Noël.

Le plus grand cadeau  
La joie des bénéficiaires est énorme. Grâce aux contacts des églises locales, des familles dans le besoin, des foyers pour personnes âgées pour handicapés ou pour orphelins, des écoles ou des cliniques sont visitées chaque année. Les paquets contiennent des choses bien pratiques comme des articles d’hygiène, de la nourriture, ou des gants chauds qui rendent bien service aux personnes dans la détresse. A cela s’ajoutent aussi du matériel scolaire, des jouets et des bonbons pour les petits. Lors de la distribution, il est évident que la chose la plus précieuse que les gens reçoivent ne figure pas sur la liste d’emballage. Que quelqu’un pense à eux, et prenne la peine de leur rendre visite, ça, c’est le sommet ! Ainsi, une fois Noël passé, reste dans la maison bien plus que deux ou trois bricoles en plus… demeure là, une nouvelle lueur d’espoir qui les accompagnent dans la nouvelle année. Demeure là aussi la certitude de ne pas être oublié, ni par d’autres personnes, ni par le Père Céleste plein d’amour. Et c’est bien cela le plus grand des cadeaux qui puisse être fait.

Merci pour l’impressionnante générosité témoignée aux habitants d’Europe de l’Est ! Ensemble, nous avons changé des vies.