aktuell news head fr

Sdsudan News 26. KW

Sud-Soudan : La mort progresse

Notre collaborateur nous a écrit de Boro Medina, à une douzaine d’heures de Raja (dans le nord-ouest du pays) : « J’ai parlé avec le ministère de l’agriculture et demandé des nouvelles de la population. Il a dit qu’ils étaient plus de 500. Mais plus de 100 ont déjà été enterrés. Ils sont morts de faim et d’absence d’assistance médicale. » « Une femme a déclaré qu’aucune aide n’arrivait ici, qu’ils ne vivent qu’en mangeant les mangues parvenues à maturité. Mais quand les mangues viendront à manquer, il ne leur restera alors plus qu’à attendre la mort. »

Ces déclaration et images du terrain n’ont pas seulement choqué nos collaborateurs sur place au Sud-Soudan, mais nous aussi. Nous voulons, non, nous devons aider afin qu’il n’y ait pas d’autres personnes qui viennent s’ajouter à la liste des victimes de la faim. Notre collaborateur insiste : « La misère est tellement grande que les gens mangent des racines et des feuilles. Mon appel est que les gens puissent nous aider au moins pour les quatre prochains mois, jusqu’à la prochaine récolte. Durant la saison des pluies, c’est très compliqué d’arriver jusqu’ici. La nourriture que nous laisserons en partant ne suffira que pour trois semaines. Nous devons rapporter ici rapidement de quoi manger et de quoi soigner la population pour ces prochains mois. »

Notre collaborateur et son équipe sont près à parcourir cette région dangereuse. Un danger qui ne vient pas seulement des rebelles armés, mais aussi des mouches dont la morsure peut conduire à la cécité (!). Beaucoup de personnes ont déjà perdu la vue et nos collaborateurs ont aussi été mordus. Mais cela ne les retient pas. Libérons-leur les fonds nécessaires.