aktuell news head fr

Sibirien: Unvergessliche BegegnungenRoumanie : « Avoir le cœur entre les dents »

Cette curieuse expression l’a irrité. Des cœurs grillés ? on n’en trouve sur aucun menu.

Notre visite de projets nous conduit en Roumanie. Le pays n’est qu’à deux heures de vol. Mais durant cette période de pandémie, nous avons eu besoin de 20 heures de route en voiture.

Langage fleuri
Avec les majestueuses Carpates, le magnifique paysage printanier compense amplement les efforts supplémentaires de notre agent jeunesse Edwin Frank et moi-même. L‘impressionnante hospitalité des Roumains est également un plaisir. Mais il faut s‘habituer aux coutumes culturelles. Les Roumains aiment embellir leur langue de tournures fleuries. Traduire leurs phrases mot pour mot en français sonne parfois amusant, parfois déconcertant. Par exemple : « A-ţi lua inima in dinţi » – « Avoir le cœur entre les dents ». Il n’y a ici aucun lien avec une spécialité culinaire. C’est une manière d’exprimer le courage d’oser faire quelque chose. C’est bien dans cet état d’esprit qu’ACP a relevé des défis en Roumanie au début des années 90.

Éclosion de l’église
Car il s’agissait bien d’une entreprise hasardeuse sans garantie de sortie pour nos collaborateurs que d’aller apporter la Bonne Nouvelle en Roumanie. Selon les églises locales, les villes du sud du pays semblaient particulièrement immunisées contre la « contagion » de l’Évangile. Mais ACP ne s’est depuis jamais laissé arrêter par aucune contrariété ou impossibilité apparente. Nous nous sommes donc mis à l’ouvrage et avons constaté qu’à chaque réunion, des visiteurs se décidaient à suivre Jésus-Christ. Ce qui a conduit à l’implantation et l’éclosion d’églises aussi dans ces régions considérées comme inatteignables.

Une rétro-réflexion sur trois décennies de travail ecclésial en Roumanie montre que certaines communautés se sont développées, et d’autres tendent plutôt à disparaître. Le but de cette visite de projet était donc d‘arroser et de fertiliser un peu les chrétiens et de les inciter à revenir vers leur premier amour.

Perspectives excellentes
Ce que nous vivons ici dépasse nos attentes les plus folles. Autour des 13 rencontres, nous trouvons ici une énorme ouverture. Particulièrement grande durant les rencontres de jeunes. Nous avons l’impression qu’un réveil est en préparation ici parmi la jeunesse. Une telle faim pour la Parole de Dieu, pour la louange et la prière, cela faisait longtemps que je n’en avais vue. Il est 23 heures, la réunion en plein air est terminée, mais les jeunes restent sur place. Il ne leur vient pas à l’idée de retourner à la maison, même si pour certains le trajet se compte en heures.

Je suis convaincu que cette percée parmi la jeunesse n’en est qu’à ses débuts. Priez avec nous pour que tout « l’éventail » de chrétiens roumains « prennent leur cœur entre les dents » et marche sans crainte pour le Royaume de Dieu.