aktuell news head fr

kambodschaMadagascar : Mahialambo, Befotaka, Ampandrikilandy

Ce qui semble à première vue comme une suite de lettres sans signifcation sont en fait des noms de lieux dans la région de Sofia sur l’île de Madagascar.

Après des mois de confinement durant lequel notre missionnaire s’est retrouvé comme un lion en cage, la voie est enfin libre à nouveau pour lui et son équipe. Ils ont immédiatement pris la route pour 10 jours de visites et d’encouragement des églises d’Ambodibonara, Antsohihy, Mahialambo, Ampandrikilandy, Ambodimanga, Maromandia et Befotaka.

Ils ont rencontré le pasteur Edmond, collaborateur d’ACP et responsable régional autour d’Antsohihy qui se remet tout juste du typhus. Afin qu’il puisse à nouveau boire de l’eau propre, l’équipe lui a offert un filtre à eau.

Entrée libre, coûts élevés
Afin de participer aux cultes et à l'enseignement en milieu de semaine, de nombreux chrétiens ont suspendu leurs tâches habituelles, notamment leur gagne-pain pour quelques jours. En conséquence, ils n’avaient que peu à se mettre sous la dent une fois sur place. Ils ont aussi supporté de longues marches pour prendre part à ces rencontres. Après la deuxième prédication, une troisième est demandée. La visite de l’équipe a produit une grande joie et de la reconnaissance.

La génuflexion
A Befotakakam, la nouvelle maire s’est présentée à une rencontre. C’était la première fois qu’elle visitait une église. Dieu a touché son cœur. Car lors de l’inauguration du nouveau bâtiment de l’église, elle a demandé la prière et s’est agenouillée dans l’herbe. Jean (notre missionnaire) lui a imposé les mains et l’a bénie.

Sur le chemin du retour, il y eu une collision avec une charrette tirée par un zébu. Dieu merci, l'incident a fait plus de peur que de mal pour toutes les personnes impliquées.