aktuell news head fr

News Indien KW32Népal : Choisir la vie et non la mort

Nos partenaires au Népal nous tiennent en haleine sur ce qui se passe dans leur pays. Ils sont très préoccupés par la croissance du taux de suicide. Beaucoup de Népalais ne peuvent plus remboursés leurs crédits bancaires ou nourrir leur famille. Ils sont tellement désespérés qu’ils finissent par s’ôter la vie.

Au Népal, le confinement est progressivement levé, à Katmandou et dans ses environs. Seule la région frontalière avec l’Inde interdit encore à la population de sortir de chez elle. Comme les rassemblements demeurent interdits, les chrétiens se retrouvent en petits groupes. Beaucoup de pasteurs vont de maison en maison pour partager la Parole avec une famille à la fois. Celles-ci retransmettent ensuite plus loin ce qu’elles ont appris.

Durant cette période difficile, les chrétiens ne s’aident pas seulement entre eux. Ils gardent les yeux bien ouverts et réagissent face à la misère de leurs concitoyens. L’amour et l’attention qu’ils transmettent impressionnent les gens. Ceux-ci demandent alors aux chrétiens pourquoi ils sont si différents. Quelques églises témoignent que depuis les premières mesures prises face au COVID-19, le nombre de personnes, voire de familles entières, qui viennent à la foi, s’est multiplié.

Notre préoccupation est que les Népalais qui ne voient aucun avenir, ne s'ôtent pas la vie, mais entendent le message d'espoir et de vie de Jésus - de la part de personnes qui transmettent la "vie".