aktuell news head fr

News 28 KW Sibirien neu webSibérie : au milieu de nulle part

On trouve encore Angarsk sur les cartes, mais Nercha… c’est où ?

Nercha est l’un des trois villages où vivent les Tofen. Ce peuple découvert en 1994 ne comprend plus que 500 personnes. Leurs villages se trouvent au milieu de ceux de leurs cousins tofalars, dans une région entre la Russie, la Mongolie et la Chine. Extrêmement isolée. On peut s’y rendre en hélicoptère. Avec la voiture, nous y sommes parvenus en hiver en roulant sur les fleuves gelés. Avec notre nouveau véhicule, une équipe de six personnes dirigée par Andreï Berglesov a tenté le coup à mi-juin.

D’Angarsk, il n’y a « que » 800 km. Les premiers 400 se font sur la route. Ensuite, c’est la nature. Aucune route, pas de carte, pas de navigateur. L’itinéraire est parfois abrupte (jusqu’à 45° de déclivité), et mène haut, à plus de 3000 mètres d’altitude. Plusieurs fois, ils étaient à trois doigts de se perdre. Et ici, on prend à droite, à gauche, tout droit ? Personne ne sait. Dieu seul. Ils prient et Lui demandent et prennent à gauche. C’était juste. Qu’importe comment, à un moment donné, grâce à l’aide de Dieu, ils arrivent à Nercha.

Notre missionnaire vit là depuis cinq ans. Cela fait quatre ans qu’une voiture n’est arrivée jusque-là. La joie de cette visite est énorme. Tout le village se rassemble pour entendre la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ. Quelques 20 personnes se décident à suivre Jésus. C’est comme cela que grandit la petite église du village au milieu de nulle part. Un village sur aucune carte. Mais présent sur le cœur de Dieu.