aktuell news head fr

Éthiopie : Immense jubilé

50 ans de la Ethiopian Full Gospel Believers Church (EFGBC) : l’occasion d’une grande fête de reconnaissance et de joie. La cérémonie de clôture dans le stade s’est voulue une proclamation de la grandeur et de la fidélité de Dieu.

Dans les années 1960, de nombreux étudiants de plusieurs universités d’Éthiopie ont fait une rencontre personnelle avec Jésus. L’Evangile s’est répandu comme trainée de poudre. Des églises se sont constituées et un mouvement s’est développé en une fédération pentecôtiste.

Envers et contre tout
Même la sévère persécution et la prison du régime communiste de Mengistus n’a pu y mettre un frein. Les chrétiens se retrouvaient en cachette et étaient prêts à supporter les conséquences – parfois mortelles – d’une découverte. Au début des années 90, ils étaient déjà plusieurs dizaines de milliers. La liberté de culte instaurée après les changements politiques de 1991 a encore apporté une forte dynamique et libéré une grande croissance. Aujourd’hui, le mouvement compte 2300 églises locales enregistrées et 6000 communautés, soit plus de 5 millions de chrétiens.

Des décennies de partenariat
Nous avons accompagné l’histoire de la EFGBC durant de nombreuses années. Les fondements de ce partenariat, tout à fait particulier pour les deux parties en termes d’intensité et de longévité, sont nés durant la période de persécution. Celui-ci porte de nombreux fruits encore aujourd’hui.

160 évangélistes subventionnés par ACP implantent de nouvelles églises. Ils trouvent des portes ouvertes jusque chez les musulmans. Si bien qu’il existe aujourd’hui des églises uniquement composées d’anciens musulmans. L’un des nouveaux axes du travail consiste à atteindre les groupes ethniques non encore touchés par l’Evangile.

Enfin, ACP/Néhémie offre une nouvelle perspective de formation, et donc de sortie de la pauvreté, à un peu moins de 3000 enfants répartis dans quatorze projets, le tout financé par des parrainages.

« Nous remercions ACP et Néhémie pour ces 3 décennies de partenariat. Vous avez une part importante dans ce qui s’est passé durant cette période », confirmer Yilma Waki, le président de la fédération.