aktuell news head fr

Nepal Ganganfuhrer findet Wahrheit Webseite

Népal : un chef de gang trouve la vérité

Son gang était tellement redouté dans cette ville népalaise que la police n’intervenait même pas lors d’altercations. Mais, alors que David tabassait un gars qui distribuait des brochures d’évangélisation, ses paroles l’ont percuté.

Au Népal, la grande majorité des habitants sont Hindous (81%). On compte aussi 9% de bouddhistes. Quant aux 1.4% de chrétiens, ils souffrent encore et encore de persécution. Mais cela a soudé l’église. Actuellement, elle est en pleine croissance, grâce, notamment, à des gens comme David. Pourtant, durant son adolescence, son avenir n’avait rien de rose.

Pas loin de l’empoisonnement
Ses parents sont morts alors que David était encore petit, et c’est sa grand-mère qui le recueille. Mais ses oncles sont tellement jaloux de lui et de l’héritage qu’il diot recevoir, qu’ils tentent de l’empoisonner. Remplie de crainte, sa grand-mère s’enfuit du village avec lui et l’élève seule, ce qui n’est pas chose facile. « David avait l’impression que personne ne s’intéressait vraiment à lui », raconte Josh Keefer, directeur américain de l’organisation « Global Disciples » avec qui David travaille aujourd’hui. « Il se tourna vers d’autres enfants qui venaient de la même ville que lui et démarra un gang, dont il devint le chef. D’une certaine manière, il était un « Saul » qui persécutait les gens qui avaient apporté un dieu étranger dans le pays. »

La vérité au milieu d’une bagarre
Un jour, un homme arrive en ville et distribue des brochures d’évangélisation. A peine David en a-t-il une en main qu’il n’hésite pas longtemps : il déchire la brochure et frappe l’étranger. Normalement, c’est sans conséquence, car même la police locale a peur du gang. Mais cette fois-ci, les choses vont tourner différemment. « Pendant que David le frappait, l’homme lui a dit : même si tu me tues, ça ne veut pas dire que ce n’est pas la vérité... »

Pas laissé sur le carreau
A ces mots, quelque chose change soudainement en lui. Il arrête de frapper l’homme en question, ramasse les bouts de papier, les ramène à la maison et les recolle ensemble. Enfin, il lit le contenu : « Deux versets retiennent son attention – le premier est tiré du Psaume 139 qui dit que Dieu nous connait avant même notre naissance – et le second qui déclare que Dieu est toujours avec nous, et qu’il ne nous laisse pas sur le carreau. »

Formateur à l’implantation d’églises
David donne son cœur à Jésus le jour-même, et sa vie a totalement changé depuis. « Aujourd’hui, il organise des programmes de formation au Népal. Il a déjà enseigné à plus de 565 personnes comment apporter l’Evangile à son peuple et à implanter des églises. » Dieu bâtit son église malgré toutes les choses qui peuvent bien se passer dans le monde.

Source : Livenet.ch