aktuell news head fr

sri lanka

Grèce : Formation en soins post-traumatiques pour rejoindre les réfugiés

Dans l’ACPactualités du mois d’août, nous avons parlé de l’état effroyable de personnes ayant pris la fuite. Les femmes souffrent souvent plus que les hommes. En plus des privations généralement liées à l’exile, elles sont violées, opprimées, vendues, et traitées comme des objets. Elles arrivent souvent lourdement traumatisées dans les camps de réfugiés à Athènes. Afin de pouvoir rejoindre ces gens dans leurs souffrance, ACP organise en collaboration avec une équipe de Campus pour Christ une formation sur le thème « accompagner les personnes traumatisées ». Gabriela, l’une des enseignantes, parle de son travail.

Nous consacrons le début de la formation à des thèmes comme l’origine du traumatisme et ce qui se passe dans le cerveau. Ces explications suffisent à soulager les participants en leur montrant que leurs réactions aux événements négatifs sont normales. Outres ces liens scientifiques, l’approche spirituelle est tout aussi importante pour nous. Esaïe 61 parle d’un Messie qui doit venir pour guérir les personnes brisées et les restaurer. C’est beau de voir comment l’espoir commence alors progressivement à grandir chez les participants.

Avec cette vision dans leur coeur, les participants passent par diverses étapes du traitement du traumatisme. Il est clair que certaines blessures peuvent se rouvrir lors de ces formations. C’est pourquoi, ces formations sont accompagnées de discussions privées et de prières. Nous ne pouvons pas vraiment nous représenter ce que ces réfugiés ont vécu. Tant de souffrance pourrait tout aussi bien nous faire perdre tout espoir d’amélioration… si Jésus n’était pas là. Il est l’espoir, il est le consolateur, celui qui guérit. Il pleure avec eux, il les comprend, il leur rende leur dignité. Nous avons vu combien d’entre eux ouvrir leur cœur, parler de leurs pires expériences et faire des pas vers leur guérison. Jésus les a rencontrés et ils ont reconnu : « Qui vit en moi est bien plus important que l’endroit où je vis. »

Une jeune fille de 10 ans vit une libération
La jeune fille a été abusée sexuellement par un ami de son père, et depuis, elle est poursuivie par des images et des souvenirs. Elle a pu exprimer sa douleur par le dessin. Accompagnée pas à pas par la psychologue, la jeune fille a pu faire face à la douleur et avancer vers sa guérison intérieure. Déjà durant les entretiens, les images ont commencé à disparaître avant de ne plus du tout revenir. La libération s’est inscrite littéralement sur le visage, maintenant rayonnant de la demoiselle.

Comme elle, beaucoup de personnes vivent des guérisons et sont touchées par Dieu.

Gabriela, nous te remercions, toi et ton équipe pour votre précieux engagement et nous nous réjouissons de la suite de votre programme qui se poursuit cette année déjà.