aktuell news head fr

NigeriaNigeria : Brutal et sans pitié

Des chrétiens du nord du Nigeria sont régulièrement massacrés par les musulmans extrémistes, brutalement et sans pitié.

Le pasteur Dapar, notre partenaire au Nigeria, nous a fait parvenir trois témoignages bouleversants.

Emmanuel
« Nous nous sommes réveillés au milieu de la nuit en entendant tout autour de nous des cris et des tirs. Ils sont venus. Ils nous ont attaqués, ont tué nos enfants, femmes et hommes. Nos maisons et nos églises ont été réduites en cendres. Le but de ces attaques et
à chaque fois la maison de Dieu. »

Esther
« J’avais quatre enfants. Mon mari et deux de mes enfants ont été tués par les éleveurs fulani quand ils ont attaqué notre communauté en 2018. Je suis parvenue à fuir avec mes deux autres enfants. Ce fut une expérience horrible. »

Tabita
« J’ai perdu mon mari lors de l’attaque de notre village par des islamistes djihadistes fulani. Je lutte pour pouvoir nourrir mes quatre enfants. Après l’attaque des éleveurs fulani, ma famille et moi avons perdu nos moyens de subsistance. Nous n’arrivons plus à dormir la nuit. Ils abattent nos jeunes gens comme du bétail. »

Refuge pour traumatisés Gashish est à environ 50 km au sud de Jos, le chef-lieu de l’État du Plateau au Nigeria. Il y a deux ans, l’endroit a été le théâtre d’attaques de nuit par les Fulani. Plus de 180 chrétiens, en majorité des femmes et des enfants, sont morts dans ces massacres. Les maisons et les églises ont été brûlées. Aujourd’hui, le bâtiment ecclésial a été reconstruit, et Gashish est devenu un refuge pour les chrétiens qui ont vécu des horreurs similaires dans leur village.

Totalement abandonnées par le gouvernement, les victimes ont besoin d’aide. En plus de leurs proches, la plupart d’entre elles ont perdu leurs moyens de subsistance, et le covid-19 rend la situation encore plus dramatique. L’aide ici vient d’abord de l’église. Le pasteur Dapar et son équipe approvisionnent actuellement les 500 personnes en nourriture, habits, couvertures, médicaments et prennent soin d’eux émotionnellement et spirituellement.

Cet approvisionnement de plus de 500 personnes est un énorme défi financier. Avec ACP, nous soutenons le pasteur Dapar avec une aide d’urgence pour la période froide de l’année avec des couvertures et des habits. Et nous planifions une aide à long terme plus large visant l’auto-suffisance pour les chrétiens. Outils et matériel de construction leur permettent de reconstruire leurs maisons, et l’équipe agricole doit permettre de retrouver l’autonomie alimentaire.

Esther déclare pour elle-même et pour les autres : « Merci à ACP et Néhémie, vous qui êtes venus nous aider. » Un grand merci à tous ceux qui nous aident à nous tenir aux côtés de nos frères et sœurs.


filmSymbol Film avec témoignages : NIGERIA - Brutal et sans pitié I 3.40 min