aktuell news head fr

Gebetsmarsch Bochum webOuzbékistan : enregistrées

L’Ouzbékistan est un pays rigoureusement musulman. Les chrétiens y sont surveillés, et les églises doivent être enregistrées. Mais cet enregistrement semblait n’être possible que dans la théorie.

Pourtant, notre collaborateur nous racontait, rayonnant, qu’un changement se préparait. Cela a commencé en 2016 avec la présentation officielle, autorisée par l’Etat, de la première traduction intégrale de la Bible achevée après 24 ans de travail. Des représentants de l’Etat ont aussi pris part aux festivités. 3000 Bibles ouzbèques ont ainsi pu être importées légalement. Le fait qu’il soit interdit par la loi d’utiliser une autre traduction ou d’importer quelle quantité que ce soit, est une autre affaire. Un autre signe de changement ont été les festivités des 500 ans de la Réforme… couvertes par la télévision publique.

Dans cet état d’optimisme, sept de nos églises ont déposé des demandes d’autorisation, s’attendant à des attentes interminables et autres difficultés. Mais que l’une d’elles reçoive son autorisation dans la même journée, était tout simplement impensable. Et pourtant. Aucune église de Karkand n’avait jusque-là reçu d’autorisation. Toutes les communautés se sont toujours rassemblées illégalement. Entretemps, deux autres églises sont elles aussi passé dans la légalité.

Les chrétiens d’Ouzbékistan sont reconnaissants pour l’engagement d’ACP dans leur pays au cours de ces dernières décennies.