aktuell news head fr

Gebetsmarsch Bochum web

Cuba : interdiction de sortie

Cuba a changé ces dernières années… gentiment la modernité fait sa place sur l’île. Même la pressions sur les groupes religieux s’est atténuée. Et pourtant, le chemin vers une vraie liberté de culte est encore long.

Dernièrement, entre autres tracasseries, les présidents et dirigeants de l’Alliance Evangélique Cubaine ont été interdits de quitter le pays. Ils étaient invités à parler des développements religieux, de la liberté de culte et des organismes sociaux du mouvement évangélique lors d’une conférence à Washington. Alors que le Conseil des églises de Cuba participe normalement et régulièrement à ces rencontres, on a interdit la sortie du pays aux représentants cubains, et donc la participation à la conférence.

Malheureusement, cette action n’est qu’une parmi les nombreuses mesures prises par l’Etat contre les églises et les chrétiens. Le nouveau gouvernement ne propose que de maigres progrès en matière de droits civils, droits de l’homme et liberté de culte. De nombreuses activités et rassemblements d’églises et de communautés sont soumis à autorisation. En début d’année, des représentants de communautés religieuses et des pasteurs ont été menacés et mis sous pression pour qu’ils acceptent un amendement constitutionnel. La liberté de culte n’est effective que sur le papier. L’Etat fait tout comme au « bon vieux temps » pour contrôler et manipuler les églises et autres communautés religieuses.

ACP se tient aux côtés des chrétiens du pays et soutient deux groupes de jeunes évangéliques et plus de 30 évangélistes actifs dans le pays, ainsi que plusieurs missionnaires cubains à l’étranger qui sont prêts à apporter le merveilleux message de l’Evangile dans d’autres pays. En raison de la grande pauvreté, ACP est aussi engagé socialement sur l’île.