aktuell news head fr

Gebetsmarsch Bochum webPersécution des chrétiens : utiliser la liberté de culte

Utiliser la liberté de culte pour se lever pour les chrétiens persécutés ? C’est ce qu’ils ont fait.

A la fin de la manifestation, de nombreux participants se sont dit reconnaissants et enthousiastes de l’événement. « Nous reviendrons l’an prochain, avec plus de monde. » Un autre l’a résumé ainsi : « Oui, le trajet jusqu’à Bochum en a valu la peine. »

En collaboration avec une église locale de Bochum, ACP a mené une marche de prière pour attirer l’attention sur la situation des chrétiens persécutés à travers le monde.

L’événement a commencé et s’est terminé par deux rassemblements. Entre deux, le cortège de prière s’est déplacé à travers la ville. Durant la marche, un collaborateur d’ACP a mentionné plusieurs pays et invité le cortège à prier pour divers sujets présentés. Lors du rassemblement final, les intervenants ont invité les participants à utiliser la liberté religieuse dans nos pays pour ramener la thématique de la persécution des chrétiens sur le devant de la scène et ainsi donner une voix à nos frères et sœurs dans la foi.

Mais l’importance de la prière a été remise en avant. Un pasteur chinois qui a dû fuir le pays avec sa famille dans les années 90 a parlé de son père. Il a souligné comment celui-ci, enfermé dans sa cellule dans le couloir de la mort, sentait littéralement quand des chrétiens à travers le monde priaient pour lui, et comment cela l’avait encouragé. « La prière n’est jamais veine, elle a toujours des effets. » Un autre intervenant a motivé chacun des participants à devenir des ambassadeurs courageux pour les persécutés en ramener la thématique dans son environnement et ses réseaux sociaux.