aktuell news head fr

Iran NadarkhaniIran : des chrétiens attendent leur jugement

En 2010, le pasteur iranien Nadarkhani était arrêté une première fois en raison de sa foi. Depuis, il a été emprisonné à plusieurs reprises et chaque fois relâché.

En novembre 2016, nous reparlions du pasteur Nadarkhani et de ses amis. Omidi, Yasser, Fadaie sont condamnés en octobre 2016 à 80 coups de fouet pour avoir consommé sur vin lors de la célébration de la Sainte Cène. Maintenant, ils sont dans l’attente d’un nouveau jugement. Accusés « d’actions contre la sécurité de l’Etat », ils risquent jusqu’à sept ans de prison.

Cet acte d’accusation est fréquent en Iran. C’est ainsi que sont condamnés les dissidents politiques et religieux, en particulier les anciens musulmans devenus chrétiens. Avec de telles accusations, on recherche à esquiver les contrôles internationaux et bafouer la liberté de religion.

Après les coups de fouet, le cas a été transféré au tribunal de Téhéran. Il y a déjà eu deux audiences en décembre 2016 et février 2017. Mais les juges n’ont pas encore pu donner de jugement. Une nouvelle audience a eu lieu en juin 2017. Les quatre amis sont dans l’attente de la décision du tribunal.