aktuell news head fr

Tikeldengay

Ethiopie : Vagues de violence contre les chrétiens

Lalibela est le berceau des fameuses églises rupestres d’Ethiopie et un centre spirituel pour les chrétiens orthodoxes. Les autres croyances ou dénominations n’y sont pas tolérées. Les communautés locales de la « Ethiopian Full Gospel Believers’ Church » - la seule église libre des environs – se retrouvent alors dans les maisons de ses membres.

En juin 2017, il y a eu des attaques massives contre les maisons où se réunissent les fidèles. Huit d’entre elles ont été endommagées. La vague de violence contre les chrétiens a entretemps atteint d’autres localités dans le nord de l’Ethiopie. Gonder, aussi très couru des touristes, et deux autres villes ont vu des maisons être endommagées, voire totalement détruites. Nous sommes reconnaissants d’apprendre que le pasteur de l’une de ces communautés a pu se mettre à l’abri à temps. Avec sa famille, il est parvenu à trouver refuge dans l’église de maison d’une ville voisine. Il attend pour le moment que la situation se calme. Il aimerait retourner chez lui et poursuivre son travail.

Officiellement, l’Ethiopie garantit la liberté religieuse. Depuis la fin du régime communiste il y a 20 bonnes années, les églises fondées sur la Bibles fleurissent partout. Mais il y a, dans chaque région, encore de l’hostilité, allant jusqu’à la violence ouverte et le meurtre de la part des orthodoxes ou des musulmans.