aktuell news head fr

Irak absichtlich gegen christenIrak : chrétiens intentionnellement visés

Dans le nord de l’Irak, des villes entières ont certes été libérées, mais suite aux menaces de l’EI, elles restent pratiquement inhabitables ; et les chrétiens sont particulièrement menacés. Les réfugiés sont encore et toujours dépendants de l’aide extérieure.

Une grand partie de l’Irak a été « libérée » de ses chrétiens, garants en partie d’une certaine stabilité durable au Moyen-Orient. Ceux-ci désirent retourner dans leurs villes d’origines aujourd’hui libérées de l’EI dans le nord du pays. Et pour ce faire, il sont besoin du soutien du gouvernement. Les villes bombardées ont besoin d’être reconstruites. La directrice de la fondation pour la réconciliation et la libération au Moyen-Orient croit savoir que les maisons appartenant à des chrétiens ont intentionnellement été rendues inhabitables pour « longtemps ». Les églises ont été brûlées et détruites.

Jusqu’à ce que les villes soient à nouveau habitables et sûres, cela va prendre du temps. D’ici là, les déplacés souffrent du froid sous des tentes ou des cahutes de béton construites à la va-vite. La misère est écrasante et s'aggrave toujours davantage. Notre semi-remorque est entretemps arrivé à Dohuk avec habits et couvertures. Nos collaborateurs distribuent l’aide dans les villages autour de Mossoul. Les températures sont glaciales et tombent parfois en-dessous de -10°C. Le matériel humanitaire est donc reçu par des mains vides... et des bras grands ouverts.

Sources : www.worldwatchmonitor.org