aktuell gebetsanliegen head fr

nordkorea-grnezen-hunger

Corée du Nord : frontières fermées, habitants affamés

La fermeture des frontières liée au confinement du pays pour lutter contre le coronvirus provoque la pénurie de nourriture dans le pays. Et la population a faim.

La pénurie guette également nos boulangeries et usines de lait de soja à Sonbong, Rason et Onsong. Le niveau des matières premières dans nos hangars diminue de manière inquiétante, parce qu’on ne peut le stabiliser par l’apport de nouvelles livraisons, les frontières étant fermées. Les fèves de soja sont issues de cultures intérieures, mais les récoltes ont été moindres en raison d’inondations. Le soja pourrait manquer aussi.

Jusqu’ici, nos usines ont tourné en mode « économique », les écoles étant fermées durant le confinement. Mais la distribution de nourriture de base s’est poursuivie dans différents orphelinats. En avril, cependant, les écoles devraient rouvrir. Les boulangeries et fabriques de lait de soja ont besoin de matières premières pour pouvoir fournir quotidiennement 11 000 enfants dans les écoles et jardins d’enfants de la province.

Nous prions…
> Que la fermeture des frontières soit levée et que les matières premières puissent à nouveau entrer.
> Que nos usines puissent produire en suffisance pour calmer la faim de tous ces enfants.
> Que Dieu pourvoit aux besoins de la population de Corée du Nord.