aktuell gebetsanliegen head fr

China Pastor Abel verhaftet

Chine : Pasteur Abel condamné

Lorsque le pasteur Abel a fondé la « Living Stone Church » à Guiyang il y a six ans, quelque 20 chrétiens se rassemblaient dans un appartement pour le culte. Après quelques mois, le nombre a doublé. En 2013, la communauté compte déjà 400 membres qui continuent de se rassembler dans le petit appartement de 65m2.

L’église devenant toujours plus connue, elle attire l’attention des autorités. Leurs tentatives de mettre fin au rassemblement des chrétiens échouent les unes après les autres. En novembre 2015, la police placarde une affiche sur la façade de l’église informant que les réunions organisées ici sont illégales. Les nombreux efforts faits pour enregistrer l’église se sont tous heurtés à l’inflexibilité des autorités. Au rendez-vous suivant, le bâtiment est cerné par des centaines de policiers. En décembre 2015, la police revient pour emmener le pasteur Abel, menotté et la tête couverte d’un sac noir. Durant les mois suivants, le pasteur Abel est régulièrement torturé. On le menace de tuer sa famille s’il n’admet pas son délit. Il est accusé de « détention de secret d’Etat ».

La police installe alors une caméra dans l’église pour observer les activités. Malgré tout, le nombre de membres continue de croître. Dans une lettre écrite il y a quelques mois depuis la prison pour sa femme, Abel déclare : « C’est un bon endroit pour obtenir le calme. L’isolement du reste du monde m’a rapproché de Dieu. Au lieu du bruit de la rue, j’entends la voix de Dieu ! » Le 26 décembre dernier, le pasteur Abel a été condamné à deux ans et demi de prison.

Nous prions pour :
> La protection et la croissance de la « Living Stone Church » ;
> Un impact de Dieu en prison et la libération du pasteur Abel ;
> La famille d’Abel mise constamment sous pression par la police.