aktuell gebetsanliegen head fr

Dagestan Umkehr

Daghestan : demi-tour

Le Daghestan est le témoin depuis plusieurs années d’une forte radicalisation de l’islam. Mais c’est la première année qu’il compte plus de morts par terrorisme que la Tchétchénie. L’EI y trouve toujours plus d’adhérents. Plus de 900 jeunes auraient à ce jour quitter le pays pour rejoindre les rangs de l’EI en Syrie. Peut-être encore plus avec les départs non-enregistrés. Mais même dans cet environnement hostile, on trouve des chrétiens. Des musulmans radicaux rencontrent Jésus et leur vie est transformée.

C’est ce qui s’est passé pour Yassine et son épouse Samira*. Yassine appartient à un groupe de rebelles islamistes qui attaquent régulièrement les « infidèles ». Samira est un jour prise pour cible par des démons. Les tentatives d’exorcisme par les imams, à coups de bâton et de fouet, les soins psychiatriques qui la mettent à terre, rien n’y fait. Jusqu’à ce que quatre mots remontent à la mémoire de Yassine. C'est tout ce qu'il avait lu avant de jeter le traité chrétien dans la boue. C’était il y a sept ans. « Jésus guérit. Jésus libère. »

Ils se mettent alors à la recherche de chrétiens. Et ce qui devait arriver arriva : les deux époux donnent leur vie à Jésus. Une décision dangereuse dans leur contexte. Mais la fuite n’entre pas en ligne de compte. Là où il avait persécuté les chrétiens jusqu’ici, Yassine partagera dès maintenant cette même parole : « Jésus guérit. Jésus libère. »

*Noms modifiés pour raisons de sécurité

Nous prions que :
> davantage encore de musulmans connaissent Jésus comme Yassine et Samira ;
> la puissance de l'islam soit brisée dans ce pays ;
> chrétiens et musulmans en recherche de Dieu soient conduits pour se rencontrer.

P.S. L'histoire passionnante de Yassine et Samira sera publiée plus en détail dans le prochain ACP-Actualités 01/2017. Si vous ne le recevez pas encore, vous pouvez vous y abonner gratuitement ici.