22. Avril 2022

Impressionnés

TANZANIE
2200 kilomètres en jeep à travers la Tanzanie : Brigitte et Paddy reviennent sur leur voyage journalistique entre lions derrière la tente, surprise divine et gens extraordinaires.

Forte confiance en Dieu
W. et R. D., pionniers d’ACP/Néhémie, nous accueillent à Dar-Es-Salaam. Ils sont normalement à la retraite, mais leur appel pour l’Afrique ne connaît pas de date d’expiration. Bien qu’ils aient remis la direction générale entre les mains d’autochtones, leur cœur brûle pour les habitants de Tanzanie. Il est vraiment impressionnant de voir ce que Dieu a accompli au travers de la foi, du dévouement et de la non moins importante bravoure de ces deux-là et de leurs trois enfants.

Eh bien bonne nuit !

Le chemin vers le nord passe par le Serengeti – simplement paradisiaque ! Mais, à cause d’une planification un peu légère, nous devons passer une nuit dans un campement basique du parc national. Des hyènes rôdent et le rugissement des lions est plus proche que ce que nous aimerions. Non, personne n’ira faire pipi cette nuit-là…

Plus jamais faim
A Morogoro, avec T.D., c’est la deuxième génération qui dirige le travail d’une équipe engagée. Des petits commencements, un village pour orphelins et un jardin d’enfants sont nés, une école primaire est prévue. Brigitte mène de mini-interviews avec les enfants : « Qu’est-ce qui s’est amélioré pour toi depuis que tu es ici ? Qu’est-ce qui te réjouit particulièrement ? » Avec beaucoup de rires, les enfants défilent devant la caméra les uns après les autres – ils sont très mignons ! Tout devient clair lors de la traduction : l’un d’entre eux a reproduit à l’identique ce qu’avait dit un autre. Tous sont très heureux d’avoir un si beau foyer et reconnaissants de pouvoir bénéficier de plusieurs repas par jour.

Quel âne bâté !
L’animal s’est débarrassé de son fardeau, mais les matériaux de construction doivent arriver au village. On s’aide alors spontanément. Les pionniers de la mission W. (devant) et M. D. ne connaissent que trop bien les circonstances « rebelles ».

Réponse aux prières d’un continent à l’autre
Beaucoup de Maasaï ont déjà accepté Jésus dans leur vie. Durant notre visite, un groupe d’évangélistes arrive au village. Un des pasteurs se présente et partage avec Brigitte une impression spirituelle concernant la sœur de notre envoyée, récemment gravement accidentée. Ainsi, à 10‘000 km de la Suisse, un village maasaï prie à genoux pour la guérison. Quand finalement le téléphone mobile capte du réseau, la sœur informe : « Les choses s‘améliorent par bonds quantiques ! »

Un collaborateur d’ACP comme chef du village ?
Au milieu du pays Maasaï, Néhémie exploite une école où M., ressortissant suisse, et son équipe donnent à manger à près de 700 élèves et gèrent un internat de 70 enfants venus de villages lointains pour suivre l’école. Ici aussi, les enfants entendent l’Évangile. « Mättu » est tellement respecté par les Massaï qu‘ils voulaient même le nommer chef du village.

Tremplin
Nous partons pour Bukoba sur la côte ouest du Lac Victoria. D. D. y travaille depuis dix ans comme assistante sociale et fait partie de la direction de la Kemondo Secundary School. Ce qui nous surprend le plus est tout le savoir pratique dans différentes branches qui est ici enseigné en plus du programme scolaire classique – un tremplin vers un avenir plein de succès.

Photographe scolaire
Le courrier de Noël arrive. Paddy prendra les 130 enfants en photo l’un après l’autre : une fois sérieux, une fois amical, une fois drôle. Merci ! Au suivant…

La seconde génération
Arodia Severin (à gauche) était l’une des premières orphelines accueillies à la Kemondo Children’s Home. Aujourd’hui, elle gère une boulangerie. Comme elle, beaucoup reviennent une fois formés pour s’engager au village.

L’avenir sera défiant
Au village maasaï, Brigitte est envoyée traire les chèvres. Tous s’en amusent beaucoup. La vie difficile et simple des maasaï n’a rien en commun avec le tourisme romantique. Comment vont-ils faire face à la vague de « modernisation » qui déferle inexorablement ?

Plage magnifique, sol pierreux
Pour terminer, nous volons vers Zanzibar. Destination de rêve ? Les plages de l’île sont vraiment uniques. Mais le terrain spirituel est dur comme la pierre. Nous rencontrons des pionniers intrépides qui invitent les gens à suivre Jésus malgré les vents contraires, les menaces et les agressions – Et Dieu de faire croître Son Eglise.



S'informer

Tout engagement commence par l'information. Nous avons plusieurs offres gratuites pour vous, numériques et imprimées. Restez à tout moment à jour.

Slogan Footer
Sprachwahl DE / FR / EN