21. Septembre 2022

Oubliés de tous

RUSSIE | SIBÉRIE
Les Tofen de Sibérie n'ont été découverts qu'en 1994. Aujourd'hui, seules 500 personnes environ font encore partie de ce peuple menacé d'extinction. Il n'y a pas d'emplois, mais une énorme consommation d'alcool. Et celle-ci contribue encore à décimer le groupe ethnique. Le changement ne peut venir que de Jésus-Christ.

C'est ainsi qu'une équipe s'est à nouveau rendue cet été dans le village tofarien de Nercha. Andreas Berglesow était cette fois-ci accompagné de sa femme, de deux de ses filles et de dix autres jeunes gens.

Nercha se trouve au fin fond des montagnes de Saïan, à la frontière entre la Russie et la Mongolie. Le petit village ne compte qu'environ 250 habitants et il est totalement coupé du monde extérieur. En été, il n'est accessible que par hélicoptère ou par véhicule amphibie. L'équipe a organisé un camp pour enfants dont le slogan était « Tu es unique ! » Les enfants ont reçu le message que Dieu ne les a pas oubliés et que chacun d'entre eux est infiniment précieux.

Peu à peu, un sourire s'est dessiné sur les visages méfiants. Vingt-sept enfants et adolescents qui n'avaient guère reçu d'amour et d'affection de la part de leurs parents ont décidé, avec des larmes de joie, de vivre avec Jésus.

Ensuite, l'équipe a prié avant tout pour une chose : « Dieu, s'il te plaît, donne des collaborateurs pour que davantage de personnes puissent te connaître, même si nous ne sommes plus sur place. » Peu après le départ de Nercha, un jeune couple s'est déjà manifesté. Ils aimeraient s'installer dans ce village en tant que missionnaires. Dieu est bon !



S'informer

Tout engagement commence par l'information. Nous avons plusieurs offres gratuites pour vous, numériques et imprimées. Restez à tout moment à jour.

Slogan Footer
Sprachwahl DE / FR / EN